Street painting sur Techn’hom - Le 30/11/2012

Les 26 et 27 novembre dernier, dans le cadre du Festival Generiq 2012, les Eurockéennes accueillaient BASTARDILLA, une artiste colombienne de renommée internationale dont la spécialité est le graff artistique en milieu urbain ou street painting. Intervention sur Techn'hom...

Bastardilla
Son surnom signifie “italique”, et personne ne connaît la véritable identité de Bastardilla, née à Medellín, mais grandie à Bogota. “Je ne suis pas intéressée par la renommée”, assure-t-elle.

Pourtant, à trente ans, la jeune femme est devenue une figure de proue du “street art”, un milieu où la parité ne règne pas encore. Aux quatre coins du globe, elle utilise toutes les surfaces qui l’interpellent pour peindre ces personnages – souvent féminins – aux expressions accablées, ces oiseaux multicolores comme autant de lueurs d’espoir.

Et si elle travaille fréquemment dans l’illégalité, peindre reste pour elle une nécessité. Un art de vivre.

Un partenariat avec la Sempat a permis la réalisation d’une œuvre sur l’un des murs extérieurs de Techn’hom, dans le bâtiment 20, visible depuis l’avenue du maréchal Juin.

 
Repérages sur le bâtiment B20


>>> Voir le reportage vidéo de l'intervention sur Techn'hom