Les résultats 2012 de la Sempat lui permettront de maintenir un bon niveau d’investissement sur Techn’hom - Le 31/01/2013

Malgré la qualité de ses entreprises, de sa main d’œuvre et une accessibilité nationale et internationale renforcée par le TGV, l’Aire urbaine Belfort Montbéliard est à la peine. Dans ce contexte, les bons résultats de la Sempat permettent d’apporter une réponse concrète qui offre des perspectives. Avec 2 millions en 2010, 1,5 millions en 2011 et 2,5 millions d’euros de résultats nets pour l’année 2012, la Sempat affiche un résultat net stable, et un ratio de rentabilité de 10,7 %.


Techn'hom : construction d'un stand d'essai turbines par la Sempat.
Photo X. Gorau, L'Est Républicain

Pour les prochaines années, la SEMPAT anticipe une consolidation de ses résultats, due notamment au désendettement progressif de la société. Les capitaux propres dégagés par ses activités de 2013 à 2018 seront de près de 10 M° d’euros, après impôt et versement des dividendes. La capacité d’investissement de la Sempat sera donc renforcée lui permettant de poursuivre le développement des projets en cours (Techn’hom et la Jonxion), mais aussi l’engagement d’opérations nouvelles ; dans le secteur de l’immobilier commercial par exemple, facteur d’attractivité important pour les habitants comme pour les entreprises en recherche d’implantation.

L’immobilier d’entreprises, facteur clef du développement économique et de l’emploi
De même que les habitants d’un territoire ont besoin d’une offre d’habitat de qualité correspondant à leurs moyens et à leurs besoins, les entreprises ont besoin pour s’implanter durablement, d’une offre immobilière adaptée à leur activité et à leur stratégie de développement. La disponibilité et la qualité de cette offre sont l’un des maillons essentiels pour l’attractivité économique d'un territoire.

Sur Techn’hom, la Sempat a développé une stratégie d’écosystème d’entreprises qui porte visiblement ses fruits en proposant une offre locative adaptée, complétée de services sur site améliorant la qualité de vie des personnels, offrant aux entreprises des avantages pratiques, mais surtout économiques : trouver plus facilement des clients, des partenaires, des fournisseurs.
En 2012, s’appuyant sur sa stabilité financière, la Sempat, suivie par son pool bancaire a engagé d’importants travaux sur Techn’hom ; la construction d’un immeuble technologique, à usage de test sera livré et loué à General Electric en 2013, la réalisation d’un second restaurant d’entreprises exploité par Avenance ouvrira à l’automne et les requalifications importantes réalisées dans la proximité des ateliers de production d’Alstom et de GE représenteront un investissement sur 2012/2013 de 21 Millions d’euros financé par emprunt.

En 2013, la Sempat consacrera par ailleurs près de 1,5 millions d’euros à un ensemble de travaux sur le parc ; une enveloppe de 700 000 euros sera consacrée à la rénovation de bâtiments : locaux loués par Nipson Technology, LGE, et salles du restaurant d’entreprise exploité par Casino sur les bords de l’Etang Bull. Une enveloppe de 700 000 € permettra d’accompagner le développement d’activités de plusieurs PME en expansion sur le parc (Bureau Véritas, Neteco, Trinaps, Project). Enfin, une enveloppe de 180 000 euros sera consacrée à des travaux d’embellissement, de sécurisation des bâtiments et d’amélioration de l’accessibilité PMR.

Télécharger les annexes